Le Fléau - Stephen KING

Publié le par Mina

fleau1fleau2fleau3


Titre :  Le Fléau (The Stand)

Auteur :
  Stephen KING

Edition :
  J'ai Lu (édition développée)

Genre :
  Frisson

Résumé :

  13 juin 1990. 2 heures 37 du matin. Et 16 secondes. Dans le labo l'horloge passe au rouge. 48 heures plus tard, l'information tombe : Contamination confirmée. Code probable souche 848 - AB. Mutation antigène chez Campion. Risque élevé. Mortalité importante. Contagion estimée à 94,4 %. Top secret. Dossier bleu. Ca chavire, ça bascule. La super-Grippe, l'Etrangleuse ou le Grand Voyage commence ses ravages... Une mécanique bien huilée. Des corps sur les bord de la route. Puis des fosses dans les cimetières. Ensuite des fosses communes. Et enfin des cadavres qu'on balance dans le Pacifique.
  De Los Angeles à New York le fléau se répand, pire que la peste. Mais est-il pire fléau que la peur qui tenaille les rares survivants, tous touchés par le même cauchemar au même instant ? L'image de l'Homme Noir...



Mon avis :
  ♦ Lu dans le cadre du Challenge Stephen King 2013

 

  "Le Fléau" est connu comme l'Oeuvre de Stephen King, il est souvent le roman préféré des fans de l'auteur ; et pourtant, j'avais peur d'en tourner la première page. D'une parce mon ancienne édition en 3 tomes de 500 pages chacun me faisait peur, et de deux, parce que je n'étais pas sûre que le thème me plaise.
  Bon, après lecture, ce sont bien sûr deux peurs non fondées parce que, même si je le savais déjà, j'ai la preuve que 1500 pages avec Stephen King sont loin d'être une corvée, et ce roman est vraiment très bien construit. Le découpage français en 3 tomes est d'ailleurs plutôt logique puisque ce sont 3 tomes totalement différents.

 

  Le premier livre retrace le début de l'épidémie qui s'étend à toute vitesse. En 15 jours environ, 99% de la population des Etats-Unis a disparu.
  On voyage aux quatre coins des Etats-Unis et j'avoue qu'il faut s'accrocher car il y a beaucoup de personnages. Néanmoins, vers la fin de cette première partie, l'histoire se recentre sur quelques personnages qui échappent à l'épidémie de 'super grippe' : Nick, Frannie et Harold, Stu, Larry, Lloyd et Flagg, Bateman... Ils sont à peu près une dizaine.

 

  Alors que c'était le chaos dans ce premier livre, le deuxième apparait plus doux et s'attache aux liens qui se tissent entre les survivants au fil de leurs rencontres.
  L'épidémie est acceptée et un peu laissée de côté au profit d'une menace moins tangible qui apparaît dans les rêves des survivants. Je n'en dirais pas plus ! ^^

  En tout cas, l'heure est à la reconstruction et c'est une partie très intéressante sur le plan sociologique. Cette petite communauté repart du néant ; que vont-ils créer ?

 

  Puis arrive le livre 3, on franchit une nouvelle étape, un pas de plus dans l'horreur et l'angoisse. L'ennemi est bien différent et j'avais presque oublié l'épidémie. On se retrouve presque dans un roman de fantasy ; un bouquet final, en quelque sorte.

 

 

Conclusion :  "Le Fléau" est en effet un chef d'oeuvre de Stephen King. 1500 pages pour un roman extrêmement bien construit avec trois livres bien distincts. Une histoire qui ne devrait pas vous laisser de marbre.
Et puis si les 1500 pages vous effraient tout de même, vous pouvez toujours trouver l'ancienne édition de 1988, non améliorée par Stephen King, qui ne faisait que 574 pages.

 

 

Anecdotes :

  - Pour ceux qui l'ont déjà lu, je suis arrivée à l'Assemblée Générale du 4 septembre 1990, dans la Zone Libre, exactement le 4 septembre 2013.
  - on peut lire toute l'histoire sur la fresque des trois couvertures... mais chuuut !



Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans ♥ Stephen King

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Hilde 20/09/2013 12:59


Oui, j'avoue que ma donne bien envie.

Mina 20/09/2013 18:09


Eh bien ne réfléchis pas trop longtemps ! Merci de ton commentaire Hilde (^-^)


titepomme (Mam'Schmocker) 20/09/2013 12:06


Misère, j'ose même plus me dire que ça fait plus de 20 ans (!!!) que j'ai lu ce livre. Le méga pavé que je m'étais offert pour fêter la réussite de mes examens de fin d'apprentissage. Toujours
dans ma biblio et il reste une référence. 

Mina 20/09/2013 18:08


(^-^) un beau cadeau ! Merci de ton commentaire Titepomme


Hilde 08/09/2013 16:58


J'ai lu pas mal de romans de Stephen King mais celui-là reste sur ma liste de livres à lire. Je ne l'explique pas.

Mina 08/09/2013 17:00


Merci de ta visite Hilde ; j'espère que ma chronique t'aura donné envie de le lire (^-^)


Sphinxou 07/09/2013 17:36


Je l'ai lu il y a quelques années, pendant un été . La taille me faisait un peu peur au début (j'arrivais emprunté une édition intégrale) mais je l'ai dévoré et j'en garde un super souvenir ! :)

Mina 08/09/2013 09:40


Ça ne m'étonne pas, merci de ton commentaire Sphinxou (^-^)