Simetierre - Stephen KING

Publié le par Mina

simetierre~*~ Image cliquable ~*~


Titre : Simetierre (Pet sematary)

Auteur :
Stephen KING

Edition :
Le Livre de Poche

Genre :
Frisson

Résumé :
 

  Louis Creed, un jeune médecin de Chicago, vient s'installer avec sa famille à Ludlow, charmante petite bourgade du Maine. Leur voisin, le vieux Jud Grandall, les emmène visiter le pittoresque vieux "simetierre" forestier où des générations successives d'enfants de la localité ont enterré leurs animaux familiers. Mais, au-delà de ce "simetierre", tout au fond de la forêt, il en est un second, et c'est un lieu imprégné de magie qui vous enjôle et vous séduit par de mystérieuses et monstrueuses promesses. Bientôt, le drame se noue, et l'on se retrouve happé dans un suspense cauchemardesque, tellement affreux que l'on voudrait s'arracher à cette lecture...



Mon avis :
Au départ, cette lecture commune était un peu un challenge pour moi. J'étais plutôt réticente face à King après mon échec sur "ça" eh puis "Salem", lu le mois dernier, m'a permis de redécouvrir le talent de cet auteur et c'est avec plaisir que j'ai ouvert l'épais roman qu'est "Simetierre".

 

  Encore une fois, j'ai été bluffée par l'écriture de Stephen King, je la trouve vraiment très agréable avec des phrases bien tournées dans lesquelles il sait trouver les mots justes. Maître du suspense est un titre qui lui convient à merveille même si ce titre n'en est pas la complète illustration, il arrive tout de même à y installer, doucement mais sûrement, une certaine tension et un malaise.

  Plus qu'un roman pour faire peur, "Simetierre" est un peu une dissertation, il recèle de nombreuses réflexions sur la foi, la maladie, la mort et tant d'autres choses vraiment très intéressantes. C'est une autre facette de King que je découvre avec ce roman.

 

  Autre point fort de cet auteur : sa capacité à créer des personnages plus vrais que nature.  Ici, il décortique chaque pensée, chaque seconde de leur vie si bien qu'on est comme juché au dessus de leurs têtes en observateur presque omniscient.

  Le personnage caméra, celui que l'on suit tout au long du roman, est Louis. Médecin et père de famille, il est avant tout très rationnel et ne se laisse, au premier abord, pas envahir par la superstition qui règne à Ludlow, ville du Main où il vient d'emménager avec sa petite famille. Je l'ai trouvé très agréable à suivre, j'ai aimé sa personnalité très posée, sa façon de poser un regard très protecteur sur les personnes qui l'entourent. Malheureusement, les évènements à suivre ne vont pas l'épargner et King nous donne à voir sa lente descente aux enfers...

  Jud, son nouveau voisin, n'y est d'ailleurs pas étranger... mais je vous laisserais découvrir l'intrigue par vous-même bien sûr ! (^-^)

  Rachel, la femme de Louis m'a, quant à elle ,parue insignifiante, plate et sans intérêt. Du moins jusqu'à la moitié du livre.

  Ellie, sa fille, est un personnage, au contraire, très intéressant. Elle est intelligente et très perspicace du haut de ses 6 ans et est un point central de la dimension fantastique de "Simetierre". Même si elle reste en retrait la plupart du temps, quand elle intervient t, ce sont toujours des moments charnières.

 

  Malgré tous ces points positifs, je reste mitigée...

  Premièrement, parce que ce n'est pas ce à quoi je m'attendais, j'avais imaginé plus de suspense et d'action, je pensais trembler du début à la fin de ce roman alors qu'il m'a fallu attendre la très courte troisième partie pour frissonner ; et pourtant, je ne suis pas déçue, car j'ai découvert la faculté incroyable que peut avoir King à sonder l'âme humaine et à toucher juste dans les réactions des personnages face à l'horreur qui s'insinue dans leur vie.

  Deuxième chose, je me dis que d'un côté, il y gagnerait à être plus court et en même temps, je crois que ce roman y perdrait de son intérêt.

  Bref, ma conclusion restera tout de même plus positive que négative car je pense que King a souhaité reléguer le fantastique au second plan pour faire de "Simetierre" une illustration de la déchéance de l'esprit humain face à la peur ; Mary Lambert le dit si bien sur la quatrième de couverture : "Simetierre, c'est l'histoire d'une famille détruite par la peur."

 

"On a propbablement tort de penser qu'il peut y avoir une limite à l'horreur que peut éprouver l'esprit humain. Au contraire, il semble qu'à mesure que l'on s'enfonce plus profondément dans les ténèbres, une espèce d'effet exponentiel entre en jeu. Pour aussi déplaisant qu'il soit de le constater, l'expérience humaine tendrait plutôt à valider l'idée suivant laquelle l'horreur suscite l'horreur [...]. Et de toutes les questions que l'on peut se poser à ce sujet, la plus terrifiante est sans doute de savoir la quantité d'horreur qu'un esprit humain peut endurer en demeurant intégralement lucide. [...]"

 

en lecture commune avec :Charmante Lova, Deliregirl, Dup, Lagrandestef, Lecoinlittéraire, Lexounet, Melisende, Mystix, Deliregirl1, Setsuka 

Publié dans ♥ Stephen King

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
c'est mon préféré de King! On lui reproche souvent d'être longuet mais je n'ai pas du tout ressenti ça à la lecture :)
Répondre
M
merci Totorosreview, j'en garde tout de même un excellent souvenir et le film m'a beaucoup fait rire d'ailleurs ><
N

J'ai moi aussi beaucoup apprécié ce roman, même si comme toi, je lui reproche quelques longueurs. Cela reste l'un des meilleurs de l'auteur.


Répondre
M


Merci pour ton commentaire Nico (^-^)



A

Salut Mina, j'aime beaucoup ton article dans lequel je te rejoins sur plusieurs points. J'ai achevé la lecture de Simetierre ce matin et je me suis permis d'ajouter un lien vers ton article dans
celui que j'ai rédigé. Je te laisserai le soin de venir le découvrir sur mon blog et de me dire, à ton tour, ce que tu en penses... si tu le souhaites, naturellement !!!
C'est l'un de mes King préférés et, point commun supplémentaire, j'ai un avis plus que mitigé sur Salem.
Bonne fin de soirée et à bientôt, j'espère.
Amicalement,


Répondre
M


Merci beaucoup Antoni, c'est très gentil à toi d'avoir ajouté un lien vers mon blog =) Je vais de suite faire un tour sur le tien (^-^)



M

Je viens de le terminer et j'ai été étonnée de voir comment Stephen King passait d'un roman assez classique
(partie 1 et 2)
à un véritable roman d'horreur(partie 3), au sens propre du terme!!!
En général, j'adore Stephen King car il n'y a aucun temps mort contrairement à d'autres livres qui sont assez longs à démarrer, mais j'ai été déçue par "la ligne verte" par exemple.
"Ça" sera ma prochaine lecture...


Répondre
M


Merci beaucoup pour ton commentaire Marianne (^-^)



S

Je l'ai lu, je l'ai vu et je l'ai adoré !
Bon ok je suis démasquée, je suis une groupie de Stephen King surtout de ces livres de cette veine (j'ai beaucoup moins aimé ceux qui ne parlent que de choses vulgaires).
Comme toi j'adore le façon qu'il a de poser ses personnages et la longueur du livre ne pas dérangée car je pense qu'elle est nécessaire pour poser l'ambiance. Un auteur qui prend son temps de nous
faire vivre un cadre plutôt que tout de suite nous agresser avec de la violence ça change.
Mais bon je comprends ton point de vue, c'est un peu différente de ce qu'on attent,cependant c'est ça que j'aime dans Stephen King.
Voila j'ai fait mon travail de groupie, maintenant je retourne dans mes pénates, merci pour ton blog ;-p !


Répondre
M


J'ai comme l'impression que je suis sur le point de devenir une des ses groupies moi aussi >< merci beaucoup pour ton commentaire Sol'N ! (^-^)