Minuit 2 / Minuit 4 - Stephen KING

Publié le par Mina

minuit2.jpeg   minuit4.png


Titre :  Minuit 2 & Minuit 4 (Four pas midnight)

Auteur :
  Stephen KING

Edition :
  J'ai Lu

Genre :
  Nouvelles

Résumé :

  Minuit 1... Embarquement immédiat. La panique n'est pas de mise. Dans le vol Los Angeles-Boston, à 36 000 pieds, les passagers disparaissent soudain. Evanouis dans l'espace ou dans quelque distorsion temporelle. Au sol, ni Denver, ni Colorado Springs, ni Omaha ne répondent. Le néant. Seuls, à bord, quelques rescapés. Craiggy-Weggy le pressent. Le moment est venu. Cette onde sonore, c'est la rumeur des Langoliers, dévoreurs du monde.

 

  Minuit 2... L'instant où un écrivain peut rencontrer le pire, son double en quête de manuscrit qui le harcèle et l'accuse de plagiat. Fantôme ou voyageur du temps, sorti de sa mémoire et bien vivant ? un rendez-vous mortel où tout vole en éclats.
 

 

  Minuit 3... Grand dîner dans les buissons de la bibliothèque municipale. Marmots à la broche...Sam Peebles est en plein cauchemar. Il n'a pas rendu ses livres à temps et le biblioflic qui le poursuit a tantôt des yeux de loup, tantôt la trompe d'un insecte. Une horrible chose qui s'allonge démesurément pour aspirer sa vie, ses peurs. Ah ! le délicieux fumet des terreurs de l'enfance !
 

 

  Minuit 4... clic et clac ! Grésillement ! La photo s'extirpe du Soleil 660. De quoi devenir parano. Le Polaroïd ne cesse de reproduire la même image : celle d'un molosse, un monstre de l'enfer de Lucifer, prêt à bondir de l'appareil. Prêt à tuer. Happy Birthday, Kevin !
 

 

  Pire que l'heure du crime, un mi-temps de la nuit, mise en abîme de tous nos cauchemars.



Mon avis :
  ♦ Lu dans le cadre du  Challenge Stephen King 2014

 

  "Minuit 2" et "Minuit 4" ne constituent qu'un seul recueil en anglais, "Four past Midnight", un recueil de 4 nouvelles ou plutôt de 4 romans puisque certains textes font plus de 300 pages. A se demander pourquoi ils ont été rassemblés !
  Voici la chronique de ces 4 novelas.



♦ Les Langoliers (The Langoliers)

 
  Alors qu'ils sont à bord du vol 29 de l'American Pride, à destination de Boston, 11 personnes se réveillent dans un avion vide de ses autres passagers et pilotes. Comment ont ils pu disparaître en plein vol ? Là est la question.

  On se retrouve dans une ambiance proche de celle de "The Mist", ces 11 personnes très différentes sont contraintes de s'associer pour leur survie.
  Ce qui fait le charme de ce roman c'est sans doute son ambiance, vide et lourde à la fois, le néant et ces gens au milieu.

  J'ai beaucoup apprécié cette lecture et, les personnages, même s'ils sont peu développés, restent attachants.



♦ Vue imprenable sur jardin secret (Secret Window, Secret Garden)

  Il s'agit de "Fenêtre secrète" adapté au cinéma par David Koepp en 2004, avec Johnny Depp dans le rôle principal.

  Nous entrons dans la vie de Morton Rainey, écrivain peu plébiscité, alors qu'il se retrouve harcelé par un certain John Shooter qui lui reproche d'avoir plagié une de ses nouvelles.

  Le début est soft bien qu'inquiétant mais rapidement ce Shooter se montre beaucoup plus dangereux et insistant que prévu.

  Une nouvelle angoissante qui met de nouveau en scène un écrivain , et pour la dernière fois selon Stephen King.

  Petit conseil : évitez de lire l'introduction à cette nouvelle écrite par Stephen King avant de l'avoir lue, vous serez d'autant plus surpris.

 

 

♦ Le Policier des Bibliothèques (The Library Policeman)

 

   Sam Peebles doit écrire un discours pour la première fois de sa vie ; quoi de mieux qu'un petit tour à la bibliothèque pour le parfaire. Cependant, Sam n'avait pas prévu le genre de personnes qu'il y croiserait et encore moins les conséquences d'un retard dans le retour de ses emprunts.


  Legende urbaine des bibliothèques, le policier prend vie dans la nouvelle de Stephen King. De quoi vous faire trembler dans vos chaumières !


  L'intrigue est un peu longue à se mettre en place contrairement aux autres titres de ce recueil. Néanmoins, par la suite, je me suis facilement laissée prendre au jeu. J'ai aimé même si j'ai été surprise par une scène particulièrement trash dans les révélations de Sam ; après tout, ce n'est pas la première fois que Stephen King aborde ce sujet.


  En tout cas, je garderai le souvenir d'une nouvelle particulièrement sombre mais à la fin épique. 


 

♦ Le molosse surgi du soleil (The Sun Dog)

 

   Alors que je viens de me mettre sérieusement à la photo, cette nouvelle tombe à pic. Comme beaucoup je pense, je suis fascinée par les images produites par les Polaroïd et le Soleil ici est en fait un Polaroïd Soleil 660. [D'ailleurs, il m'en faudra un ><]

 
  Un beau joujou que reçoit Kevin Delevan pour son quinzième anniversaire, mais un joujou hanté puisqu'il refuse obstinément de prendre les photos qu'on lui demande et ne sort que l'image effrayante d'un chien devant une palissade.


  Une ambiance ésotérique flotte sur cette nouvelle, pas loin des séances de spiritisme et autres planches oui-ja. Une ambiance hantée que j'apprécie toujours et qui change chez Stephen King je trouve.


  Un vrai régal, pour quelques frissons dans la nuque... 

 


 

Conclusion :  Un recueil vraiment très agréable à lire même si je n'ai vraiment pas réussi à trouver pourquoi ces quatre longues nouvelles sont rassemblés. A découvrir absolument, of course ! (^-^)



Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans ♥ Stephen King

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Amandine 20/03/2014 20:33


Ca me rappelle de bons souvenirs ! Tu as vu le film des Langoliers ?

Mina 20/03/2014 20:43


Je l'ai commencé mais ma lecture était tellement proche que je me suis ennuyée =\