Marche ou crève - Stephen KING

Publié le par Mina

marcheoucreve.gif~*~ Image cliquable ~*~


Titre :  Marche ou crève (The long walk)

Auteur :
  Stephen KING

Edition :
  J'ai Lu 

Résumé :

  Mieux que le marathon... la Longue Marche. Cent concurrents au départ, un seul à l'arrivée. Pour les autres, une balle dans la tête. Marche ou crève. Telle est la morale de cette compétition... sur laquelle une Amérique obscène et fière de ses combattants mise chaque année deux milliards de dollars. Sur la route, le pire, ce n'est pas la fatigue, la soif, ou même le bruit des half-tracks et l'aboiement des fusils. Le pire c'est cette créature sans tête, sans corps et sans esprit qu'il faut affronter : la foule, qui harangue les concurrents dans un délire paroxystique de plus en plus violent. L'aventure est formidablement inhumaine. Les participants continuent de courir en piétinant des corps morts, continuent de respirer malgré l'odeur des cadavres, continuent de vouloir gagner en dépit de tout., Mais pour quelle victoire ?



Mon avis :
  "Marche ou crève" a été publié pour la première fois en 1979 sous le pseudonyme de Richard Bachman. Au départ, je pensais que c'était par pudeur mais en fait, King voulait surtout voir si ses écrits se vendraient aussi bien sans sa signature. Néanmoins, ce roman reste très différent de ce qu'on attend d'un King.

 

  J'ai tout de même retrouvé le style d'écriture de Stephen King avec des personnages très populaires et surtout sa façon de décortiquer chaque seconde. De plus, le départ de cette course cruelle se fait dans le Maine, un état qui revient souvent dans ses romans.

 

  La Longue Marche, ce sont 100 jeunes hommes de 17-18 ans qui doivent faire le plus de kilomètres possible en marchant, s'arrêter est interdit, ralentir aussi. Les deux seules échappatoires : gagner ou mourir. Après le choc du premier fusillé, les autres s'enchaînent avec à peine un regard...

  Le héros, Ray Garraty, n'a que 16 ans et contre toutes attentes, il décide de participer à la Longue Marche. Plus King nous révèle son passé, moins on comprend sa décision : il a une famille qui l'aime, il ne roule pas sur l'or mais vit bien, il a une fiancée qu'il aime passionnément et ses préoccupations sont bien différentes de celles de ses concurrents peu matures.

  Cependant, il se lie d'amitié avec certains des autres participants. Ils vont se soutenir mais aussi discuter longuement de fille, d'amour, de sexe mais aussi d'avenir et du grand Prix pour le gagnant... qui restera un mystère.

 

  C'est bien le souci de ce roman, je n'ai pas pu le lâcher car j'avais plein de questions : quelles sont les motivations de Garraty ? que reçoit le gagnant ? mais je n'ai pas eu de réponses... Je reste perplexe.

 

  Pour conclure, une lecture décevante qui me laisse sur ma faim. Stephen King m'avait habitué à mieux mais peut être n'ai-je pas saisi toute l'essence de ce roman...


Publié dans ♥ Stephen King

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
J'ai été déçu mais j'ai beaucoup apprécié Misery du même auteur ^^
Répondre
S

Bizarre, un des meilleur King pour moi. J'ai publié une critique sur mon blog et je trouve que ce livre outre le fait d'être captivant dénonce pas mal de choses de manière très intéréssante.


Répondre
M


J'irais lire ta critique ! (^-^) merci pour ton commentaire Shanaa



A

Malgré la fin, il s'agit d'un de mes préférés de Stéphen King.


Répondre
M


(^-^) merci pour ton commentaire Ankya



N

Misery c'est son meilleur. Incontournable!


Répondre
M


Bien, je note ! (^-^) si ça t'intéresse, dimanche 5 septembre, je posterais un article sur King, tu pourras venir m'éclairer de tes lanternes, tu as l'air de mieux le connaitre que moi ! ;)


Merci beaucoup pour ta visite Nico



N

Je suis d'accord avec toi, ce roman ne m'a vraiment pas marqué, on s'y ennuie surtout. Rien à voir avec ses excellents Simetierre et surtout Misery.


Répondre
M


Merci pour ton commentaire Nico, je en connais pas encore Mizery (^-^)