Les Montagnes Hallucinées - H.P. LOVECRAFT

Publié le par Mina

montagneshallucinées~*~ Image cliquable ~*~


Titre :  Les Montagnes Hallucinées (At the moutains of madness)

Auteur :
  H.P. LOVECRAFT

Edition :
  Le Livre de Poche

Genre :
  Nouvelles (fantastique)

Résumé :

  Une expédition en Antarctique révèle des ruines à glacer le sang dans la plus haute chaîne de montagnes du monde. Un médecin reste cloîtré dans un appartement où la température n'excède jamais 0°C. Une lueur d'une couleur indescriptible émane d'une météorite et ravage tout sur son passage. Un maître de l'art morbide dévoile ses toiles les plus horrifiantes. Quatre histoires où le fantastique côtoie la réalité, et où l'horreur bouleverse le quotidien.



Mon avis :
  Merci infiniment aux éditions du Livre de Poche pour ce partenariat. Une excellente idée que cette réédition pour faire découvrir aux plus jeunes un des auteurs fondateurs du fantastique, de la science-fiction et de l'horreur.

 

  "Les Montagnes Hallucinées" est le titre d'une des nouvelles de Lovecraft mais ce titre en rassemble quatre sur différents thèmes et univers chers à l'auteur. A noter qu'elles ont été écrites entre 1926 et 1930 donc il ne faut jamais oublier de les remettre dans le contexte de l'époque.

 

 

http://maxxxoo.free.fr/blog/themes/default/img/flocon.gif Les Montagnes Hallucinées

  Cette première nouvelle est racontée à la manière d'un compte-rendu d'expédition scientifique. Des hommes de l'université Miskatonic décident d'aller étudier les roches en Antarctique et l'un d'eux nous fait part des étonnantes et effrayantes découvertes qu'ils y ont fait...

  Je ne maîtrise les termes de géologie ou de science et j'ai trouvé que le vocabulaire semblait assez pointu, j'imagine les recherches qu'a dû effectuer Lovecraft avant d'écrire cette nouvelle. C'est immersif et les recherches sont intéressantes à découvrir même si, après avoir lu les deux nouvelles suivantes, j'ai trouvé son écriture répétitive en particulier en ce qui concerne ses techniques pour entretenir le suspense.

  Qu'à cela ne tienne, c'est plutôt pas mal et on retrouve la mythologie créée par Lovecraft avec le Necronomicon, le culte de Cthulhu ou la légende des Anciens. J'avoue que je suis loin de maîtriser cette univers mais j'apprécie de le découvrir.

 

http://maxxxoo.free.fr/blog/themes/default/img/flocon.gif Air froid

  Deuxième nouvelle du recueil et la première que j'ai lu. Elle est très courte et se veut effrayante ; je suppose qu'elle l'était bien plus à l'époque car ça n'a pas fonctionné avec moi, j'avais deviné le dénouement.

  Il est donc question d'un mystérieux docteur qui vit dans un appartement où la température ne doit pas excéder les 0°C. Pourquoi ? Son nouveau voisin le découvre rapidement quand le système de refroidissement tombe en panne...

 

http://maxxxoo.free.fr/blog/themes/default/img/flocon.gif Le modèle de Pickman

  De nouveau une nouvelle à la première personne du singulier — à noter qu'elles le sont toutes dans ce recueil — où Lovecraft s'amuse à entretenir le suspense jusqu'au tout dernier paragraphe. Bon, encore une fois, je me doutais de la fin... mais qu'importe, c'était plutôt amusant à lire cette histoire d'un peintre qui dessine d'effrayantes créatures avec un réalisme troublant.

 

http://maxxxoo.free.fr/blog/themes/default/img/flocon.gif La couleur tombée du ciel

  La dernière que j'ai lu et ma préférée. Lovecraft propose ici l'une des légendes d'Arkham, cité qu'il a créée. Une courte nouvelle agréable à découvrir et originale.

 

 

  Pour conclure, il ne faut pas s'attendre à trembler avec le recueil "Les Montagnes Hallucinées", les codes de l'horreur ont bien changé depuis les années 20-30, mais il permet de découvrir la plume et l'univers fort sympathiques de Lovecraft.


Lecture en partenariat avec

http://seregalivres.files.wordpress.com/2012/02/logo_livre_poche_jeunesse.jpg
Merci beaucoup ! (^-^)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Nouvelles & Contes

Commenter cet article

Lami 16/08/2012 14:24


Cette ré-edition est bien pensée. Dans le même tome on se retrouve avec deux piliers de la cosmogonie lovecraftienne; la couleur tombée du ciel est un modèle du genre dans laquelle l'influence de
Poe se fait bien sentir.


Quant aux Montagnes hallucinées il faut absolument se remettre dans le contexte de l'époque, l'antarctique était encore terra incognita et seules les expéditions en chiens de traineaux avaient
permis d'en brosser une esquiise qui permettait toutes les folies imaginatives, dont celles d'y placer une chaine de montagnes titanesques. Il faut cependant reconnaitre que la partie dexcriptive
de l'expédition du début du roman peut paraitre un peu longue et loin de ce qui se fait aujourd'hui, mais cela fait partie de la mise en place de la nouvelle, Lovecraft nous ancre dans une
réalité bien matérielle avant de nouos faire nous envoler dans des contrées inconnues terribles et impies...


A noter qu'il existe une version audio de la nouvelle Les Montagnes Hallucinés qui est particulierement bien réussie, tant au niveau de la narration qu'au niveau de l'ambiance musicale. Un petit
bijou pour les amateurs du genre.

Mina 17/08/2012 07:57



Merci de ton commentaire Lami (^-^)