Le Protectorat de l'Ombrelle, tome 1 : Sans Âme - Gail CARRIGER

Publié le par Mina

sansame
~*~ Image cliquable ~*~


Titre :  Sans Âme (Le Protectorat de l'Ombrelle, 1)

Auteur :
  Gail CARRIGER

Edition :
  Orbit

Genre :
  Bit-Lit

Résumé :

  Alexia Tarabotti doit composer avec quelques contraintes sociales. Primo, elle n’a pas d’âme. Deuxio, elle est toujours célibataire et fille d’un père italien, mort. Tertio, elle vient de se faire grossièrement attaquer par un vampire qui, défiant la plus élémentaire des politesses, ne lui avait pas été présenté. Que faire ? Rien de bien, apparemment, car Alexia tue accidentellement le vampire. Lord Maccon – beau et compliqué, Écossais et loup-garou à ses heures – est envoyé par la reine Victoria pour enquêter sur l’affaire. Des vampires indésirables s’en mêlent, d’autres disparaissent, et tout le monde pense qu’Alexia est responsable. Découvrira-t-elle ce qui se trame réellement dans la bonne société londonienne ? Qui sont vraiment ses ennemis, et aiment-ils la tarte à la mélasse ?



Mon avis :
  Voici un titre sorti en janvier que je mourrais d'envie de lire depuis ; merci à pando' d'avoir proposé une lecture commune sur Livraddict, même si je n'ai malheureusement pas pu m'en tenir aux dates ><

 

  Au début du roman, je ressentais quelques longueurs dans l'écriture de Gail Carriger, d'autant que quelques flash-backs inopinés me faisaient parfois perdre le fil... mais, car il y a un mais, je me suis habituée à son style au fil du livre et j'ai trouvé qu'il était absolument exquis.

  Nous sommes au XIXème siècle, à l'époque victorienne et le langage guindé de notre héroïne nous y plonge totalement. J'ai vraiment envie de féliciter la traductrice, Sylvie Denis, car cela n'a pas dû être aisé de respecter toute l'originalité de Gail Carriger. L'humour est tout aussi délicieux et j'ai vraiment adoré les scènes à l'érotisme subtil qu'elle nous propose vers la fin du roman.

  Un vrai délice à lire, je n'ai pas d'autres mots.

 

  Et l'héroïne y est vraiment pour quelque chose. Lady Alexia Tarabotti, vieille fille de 26 ans est une paranaturelle, mais oubliez les vampires, sorcières et autres loup-garous, même s'il y en a dans ce roman, elle est une 'sans âme' ; et rien de tel que la lecture de ce roman pour comprendre exactement ce que sa nature implique ! ;)

  Ses attitudes et répliques sont absolument délectables, elle est pleine d'élégance et d'insolence. Une aventurière des plus originale.

  D'autant plus que, contre toutes-attentes, elle va faire chavirer le coeur de l'Alpha de la meute du coin, Lord Maccon, craquant de maladresse.

  Je crois que vous l'aurez compris, les personnages de ce roman sont parfaitement assortis à l'Angleterre Victorienne et très amusants à découvrir. Ils sont bien développés, les longueurs servent aussi à ça ^^

 

  Pour l'histoire, tout commence par la mort d'un vampire, dans laquelle notre héroïne est impliquée de très prêt. J'ai envie de dire : oops ! Une enquête surnaturelle débute alors à grands renforts de gadgets incroyables, à commencer par l'ombrelle de notre héroïne.

  En réalité, cette intrigue est un fil rouge mais pas complètement le point central de ce roman car Alexia a aussi sa petite vie de femme et cette histoire a parfois des allures de balade londonienne avec mondanités et bienséances.

  L'enquête reprend de l'importance vers la fin du roman et prend un tournant inattendu que j'ai trouvé parfait. L'ambiance de ce premier tome en est soulignée.

 

  Dans ce titre, Gail Carriger nous présente une organisation particulière des créatures fantastiques : les loup-garous sont en meute, rien d'original mais les vampires sont organisés en ruche avec une reine qui, seule, peut décider de créer d'autres vampires. Ce n'est pas tout bien sûr mais gardons un peu de mystère car cette série est à lire absolument ; Alexia Tarabotti est devenue l'une de mes nouvelles héroïnes préférées.

 

  Pour conclure, "Sans Âme" est le premier tome d'une série que je suivrai de très prêt. L'époque victorienne m'a beaucoup plu et l'héroïne est délicieuse, tout comme l'intrigue. Rien à dire, c'est à lire (^-^)

 

 

en lecture commune avec :  Pando', Azilis, Sookies, Frankie, TheChouille, Cathy, Mypianocanta, Tinelire, Azilys, Reveline, Nymeria, Everbook, Evy, Flof13, Adorelire9, Blueverbena, Nastasia, Platinegirl, Love-of-book, Sabruhu, Acsylé

 


Publié dans Bit-Lit

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Shô Sakka 20/07/2012 21:34


Je viens de finir le tome 1 et j'ai trop hâte de lire la suite !!! J'ai eu du mal à le commencer mais finalement, j'ai complètement accroché !

Mina 20/07/2012 22:25



Merci de ton commentaire Shô Sakka (^-^)



Pando' 30/06/2011 23:50



Je suis contente qu'il t'ait également autant plu, mais cela ne me suprend pas :) 


J'ai adoré les relations entre les personnages et comme tu t'en doutes, l'époque du roman. C'est exactement trait pour trait ce que j'attendais d'un roman mêlant vampires, loups-garous et
l'époque victorienne.


Une lecture qui s'est révélée totalement exquise!



Mina 01/07/2011 07:36



Oh oui ! merci beauoup de ton commentaire Pando', contente de te revoir sur la toile (^-^)



LefsÖ 26/06/2011 18:10



J'ai également beaucoup apprécié cette lecture, particulièrement pour Alexia et ses répliques cinglantes. Vivement la suite !


Bonne lecture !



Mina 26/06/2011 18:51



Merci de ton commentaire LefsÖ (^-^)



bouma 21/06/2011 09:22



j'ai adoré et j'attends avec impatience la suite française



Mina 21/06/2011 19:02



Tout pareil (^-^) merci de ton commentaire Bouma.



Lalou 16/06/2011 08:58



J'suis la dernière à ne pas l'avoir lu ou quoi? ^^


Bon, d'accord, je ne m'étais jamais vraiment penchée sur son cas et voilà que tu débarques avec ton avis (enfin c'est surtout moi qui débarque, vu mon retard en lecture de blog) et hop, in da
wish list. Encore un Orbit prometteur. Maison d'édition du diable tentateur ^^



Mina 16/06/2011 17:50



Un incontournable vraiment Lalou, tu ferais bien de craquer pour cet été (^-^) merci beaucoup de ta visite.