Le Dernier Jardin, tome 1 : Ephémère - Lauren DeSTEFANO

Publié le par Mina

ephemere~*~ Image cliquable ~*~


Titre :  Ephémère (Le Dernier Jardin, 1)

Auteur :
  Lauren DeSTEFANO

Edition :
  Castelmore

Genre :
  Science-Fiction

Résumé :

L'humanité croyait son avenir assuré. La science avait créé des enfants parfaits, immunisés contre toutes les maladies.
Mais qui pouvait imaginer le prix à payer?
Car désormais, personne ne survit au-delà de vingt-cinq ans. Le monde a changé. Pour les jeunes femmes, la liberté n'est plus qu'un souvenir. Au nom de la survie de l'espèce, elles sont kidnappées et contraintes à des mariages polygames.
Rhine a seize ans. Quand elle se réveille dans une prison dorée, elle n'a qu'une idée en tête: fuir.
Qu'importe l'amour que lui portent son mari et ses sœurs épouses. Quand on n'a que quelques années à vivre, la liberté n'a pas de prix.



Mon avis :
  Ce titre était plébiscité bien avant sa sortie déjà, et, devant cette petite merveille d'objet-livre, je n'ai pas résisté bien longtemps ! (^-^)

 

  Il faut le dire, l'écriture de Lauren DeStefano possède de nombreuses subtilités quant à la description des sentiments des personnages. Vous ne trouverez aucun manichéisme dans ce titre, chacun est décrypté jusqu'au plus profond de son être et les motivations sont mises en avant. Bien sûr, la plus complète est l'héroïne Rhine qui passe par beaucoup de contradiction et on sent toute la richesse du personnage.

  J'ai aimé également l'ambiance austère de ce titre, on sent un fond malsain dans cette atmosphère malgré des lieux aseptisés et 'clean' en apparence. Les lieux mais aussi le fonctionnement de la société ; un point qui met relativement mal à l'aise. Je vous en dirai plus ensuite.

  Dernier point, j'ai aimé la poésie de l'auteur (ou du traducteur...) dans certaines descriptions. Toujours de la subtilité, en voici un exemple :

 

"J'ouvre la bouche, je ne sais pas, m'excuser de nouveau, peut-être. Mais il prend mon visage dans ses mains et appuie son front contre le mien. Il est si près que je sens la chaleur de son souffle court, et je ne souhaite qu'une chose, être aspirée en lui la prochaine fois qu'il inspirera."

 

  Rhine, l'héroïne donc, est une jeune femme de seize ans. Dans ce futur dystopique, elle est enlevée et mariée de force au gouverneur Linden, comme deux autres adolescentes, vous comprendrez bientôt pourquoi. Elle est intelligente, maligne, avide de liberté mais sais se donner les moyens de l'atteindre, même s'il faut rester 'en cage' pendant un certain temps. C'est malgré elle qu'elle va s'attacher aux personnages qui l'entourent mais elle garde toujours du recul vis à vis de ses relations et ne s'engage jamais trop. Elle a vraiment beaucoup de bonté en elle malgré tout et je dirais qu'elle sait porter un regard juste sur chaque personne.

  Linden est moins approfondi et c'est bien dommage ; mais il est rattrappé par Gabriel, un jeune serviteur auquel Rhine va beaucoup s'attacher... et qui est attachant ^^

  Les deux autres épouses sont elles aussi passionnantes chacune à sa façon, elles ont des personnalités bine différentes et leur philosophie sur cette 'vie' sont intéressantes.

 

  Bon, allez, je vous explique : il faut savoir qu'à l'époque où vit Rhine, les jeunes femmes ne dépassent pas l'âge de vingt et les jeunes hommes, celui de vingt-cinq. C'est pourquoi, ils sont mariés extrêmement jeunes et les hommes sont souvent polygames pour assurer une descendance. Comment en sont-ils arrivés là ? C'est bien sûr une grande partie de l'intrigue de cette série mais on sait qu'il y a plusieurs années, des sélections génétiques ont été faite et des jeunes gens parfaits sont nés... des jeunes gens parfaits qui ne vivent pas très vieux.

  Après l'enlèvement de Rhine en compagnie de Jenna et Cecilie, le roman donne un huis-clos déroutant, l'ambiance est malsaine, faite de non-dits. Un roman très difficile à lâcher même si l'action n'est pas omniprésente.

  Seul point négatid, la fin qui m'a beaucoup frustrée car je reste avec de nombreuses questions et le tome deux sera difficile à attendre.

 

  Pour conclure, "Ephémère" est un coup de coeur ; malgré la fin qui n'en est pas une, je suis tombée sous le charme de l'ambiance et surtout de Rhine. L'écriture de Lauren DeStefano a aussi joué dans ce coup de coeur, même si je suis consciente que ceci est une traduction. Je ne peux que vous conseiller ce bijou dévoré en une journée (^-^)


Commenter cet article

Eloo 28/01/2012 12:09


Mais de rien, j'ai aimé ta chronique :)

Eloo 27/01/2012 20:57


Une magnifique couverture qui nous donne envie d'acheter ce roman sans même lire le résumé! Heureusement, le contenu est à la hauteur de son emballage :)


 


[ Pour lire ma chronique en entier : http://www.canalblog.com/cf/fe/tb/?bid=773843&pid=23237996 ]

Mina 27/01/2012 21:20



Merci de ton commentaire Eloo (^-^)



bouma 09/09/2011 17:35



ça m'a l'air tout à fait sympatique. je note.



Mina 09/09/2011 21:37



Oh ! tu peux ! (^-^) merci de ton commentaire Bouma.



kyra 05/09/2011 18:12



Ce sera mon prochain achat!! =) ta critique m'a vraiment donné envie de le lire (en + les huis clos, comme tu le sais, c'est ce que j'aime le plus :P!!) L'histoire et les personnages ont l'air
vraiment super!!



Mina 05/09/2011 20:45



Rah je suis contente de t'avoir convaincue (^-^) merci beaucoup de ton commentaire Kyra.



Erine6 02/09/2011 11:39



C'est vrai qu'avec une si jolie couverture et un résumé + une critique qui éveille autant de curiosité, ce sera dure de résister .



Mina 02/09/2011 20:12



(^-^) merci de ton commentaire Erine6.