La Quête du roi Arthur, tome 1: Excalibur, l'épée dans la pierre - T.H. WHITE

Publié le par Mina

quêtearthur1~*~ Image cliquable ~*~


Titre :  Excalibur, l'épée dans la pierre (La Quête du roi Arthur, 1)

Auteur :
  Terence Hanbury WHITE

Edition :
  Le Livre de Poche

Genre :
  Fantasy

Résumé :

  En pays de Grimoirie, le tout jeune Arthur rencontre un jour Merlin et commence auprès de lui un apprentissage des plus anticonformistes... Moins qu'à la politique et aux armes, le futur roi s'initie aux secrets de la nature et aux mystères du monde animal dans une cascade de métamorphoses : il est ainsi changé en poisson, en blaireau ; il apprend le langage des faucons et leurs règles de vie ; se trouve confronté à la société guerrière et totalitaire des fourmis, face à l'univers pacifiste et libre des oies sauvages ! Autant d'initiations à la liberté, à l'indépendance et à l'adresse, en attendant de trouver Excalibur, la fameuse épée dans la pierre...



Mon avis :
  J'ai décidé de sortir les 'anciens' de ma PAL et ce titre en faisait partie ; un classique de la fantasy qui a été adapté par Walt Disney il y a de nombreuses années sous le nom : "Merlin l'Enchanteur".

 

  L'univers de T.H. White est vraiment très plaisant, à mi-chemin entre Pratchett et les Monty-Python. L'humour et la dérision sont omniprésents, j'ai adoré les anachronismes volontaires. L'auteur peut également partir dans de longues descriptions pleine de suppositions saugrenues ; j'ai adoré les lire.

  Je vous l'ai dit, ce titre a été adapté au cinéma avec le très célèbre "Merlin l'enchanteur" et j'ai souvent eu les images du dessin-animé en tête au début de ma lecture. Les points communs s'estompent ensuite pour revenir à la toute fin.

 

  Arthur, connu sous le nom de 'La Verrue' au début de ce roman, est un enfant turbulent mais extrêmement curieux qui voit son apprentissage confié à Merlin.

  Merlin, très célèbre enchanteur, qu'il aura croisé au hasard d'une 'chasse' dans la forêt. Il est un personnage excentrique, extravagant... exactement le même que celui du dessin-animé en fait ! (^-^)

 

"[...] Les gens ordinaires sont emportés en avant dans le Temps, si tu vois ce que je veux dire, et presque tout dans le monde fait de même. [...] Mais malheureusement, je suis né au mauvais bout du Temps et je dois le remonter à contre-courant, alors que je suis entouré de gens qui vivent en se déplaçant dans l'autre sens. Certains appellent ça le don de double vue."


  La plupart des personnages de ce roman sont hauts en couleur : je pense notamment au roi Pellinor qui chasse une 'bête questante' ou 'glatissante' dans la forêt accompagné d'un chien dont la laisse s'enroule inexorablement autour des troncs d'arbre...

 

  Pour l'histoire, tout commence donc avec La Verrue qui tente désespérément de récupérer un faucon domestique envolé dans la forêt. C'est à cette occasion qu'il rencontre notre cher Merlin.

  Ce dernier se propose de devenir son précepteur et, tout au long de ce premier tome, va le former d'une manière très originale : en le transformant en toute sorte d'animaux, l'occasion pour le futur Arthur de découvrir des philosophies très différentes auprès des fourmis, oies sauvages et autres blaireaux.

  Certains évènements m'ont surprise comme la rencontre de La Verrue avec Robin des Bois, je n'y ai pas trouvé de sens mais qu'importe, cela donne quelques scènes très amusantes.

  Il faut attendre la toute fin du roman pour assister à l'évènement tant attendu qu'évoque Excalibur. Walt Disney est alors de retour ! ^^

 

  Pour conclure, j'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce premier tome "Excalibur, l'épée dans la pierre". J'ai adoré l'excentricité de l'écriture et des personnages de T.H. White. Le fait d'avoir en tête les images du dessin animé m'a vraiment plu, ce livre m'a en quelques sortes, replongée en enfance. J'aimerais vraiment lire la suite et je le conseille vivement à tous les amateurs de fantasy humoristique (^-^)

 

Publié dans Fantasy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L

Moi aussi j'ai adoré l'humour très british de cette lecture, avec notamment les nombreux anachronismes ! Excellent ! Et j'avais également en tête les images du dessin animé : pour moi La Verrue
avait les traits du petit garçon du film ! c'est assez drôle ! Les personnages sont attachants, surtout Arthur et Merlin, ceux que l'ont voit le plus et le roi Pellinor est irrésistible ! Il m'a
fait beaucoup rire !
Répondre
M


Ah tu me rappelles que j'ai toujours la suite dans ma PAL (^-^) Merci de ton commentaire Alexielle !