Celui qui chuchotait dans les ténèbres - H. P. LOVECRAFT

Publié le par Mina

9782070356430~*~ Image cliquable ~*~


Titre : Celui qui chuchotait dans les ténèbres

Auteur :
H. P. LOVECRAFT

Edition :
Folio

Genre :
Frisson

Résumé :
Des voix inquiétantes qui hantent les collines, de mystérieuses empreintes de pas, une grosse pierre noire gravée de hiéroglyphes à demi-effacés. Un professeur de littérature, passionné par les légendes et le folklore de la Nouvelle-Angleterre, découvre le secret d'étranges créatures dissimulées dans les bois obscurs et plonge dans un univers terrifiant.


Mon avis :
Je découvre Lovecraft avec cette courte nouvelle à la limite entre l'horreur et la science-fiction...plus proche de la science-fiction d'ailleurs.

Cela faisait longtemps que je souhaitais lire cet auteur et mon challenge ABC était une bonne occasion de la faire. J'ai commencé par "Celui qui chuchotait dans les ténèbres", on y découvre peu l'univers de Lovecraft mais je pense que c'est un bon exemple de son style d'écriture.

 

  L'écriture de Lovecraft est agréable mais très classique.

  Ici, il nous présente un professeur assistant de littérature dans une université d'Arkham, féru de mythologie et de superstition, qui se recouvre confronté à d'étranges croyances dans le Vermont. Son esprit scientifique va le pousser à poursuivre ses recherches.

 

  Les faits sont relatés d'un façon très particulière, sous la forme d'échange de lettres entre le professeur et le témoin des évènements étranges. J'ai un peu eu l'impression d'une démarche sociologique avec cette homme qui étudie les croyances populaires pour analyser les peurs des habitants du Vermont et qui analyse la personnalité de son interlocuteur pour se forger une idée.

 

  Ce qui m'a déplu c'est que tout le long de ce récit je me suis sentie observatrice et, je n'ai rien ressenti à la lecture de cette nouvelle.

  D'autant plus que "Celui qui chuchotait dans les ténèbres", paru en 1930, est une réaction à la découverte de Pluton, neuvième planète de notre système solaire, en 1930 également, et illustre la volonté de Lovecraft de montrer que les humains ne sont pas seuls dans l'univers : cette nouvelle met donc en scène des créatures qui, au même titre que les vampires, ne me font pas vraiment frissonner.

  Le dénouement, quant à lui est plutôt prévisible et le protagoniste ne m'a pas paru très malin.

 

  Néanmoins, Lovecraft fait beaucoup de références à d'autres de ses oeuvres et je ne laisse pas de côté mon envie de découvrir les grands mythes qu'il a créé. (^-^)

 

challengeabc

Publié dans Frisson

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Loy 30/07/2012 10:12


C'est encore moi :p


Bon pour la SF, je vois où se situe la confusion et il faudrait bien des conversations pour juger convenablement le pour du contre.


Par contre, au vu de l'étendue de tes lectures je suis étonné que tu n'ai pas (semble-t-il) lu Edgar Allan Poe. Je pense que ça te conviendrait (et c'est quand même "l'inventeur" du roman
policier et de la nouvelle... ). De plus, si la lecture sur écran ne te tue pas, une grande part de son œuvre est dispo sur wikibook (je trouve ça pas mal pour se faire une idée).


 


Bonnes lectures à toi


Cordialement,


Loy.

Mina 30/07/2012 11:06



A vrai dire, j'ai un recueil d'Edgar Allan Poe mais au moment où je l'avais commencé, je n'avais pas accroché... Néanmoins, je pense également que ça pourra me plaire et je prends note pour
wikibook ; d'ailleurs, j'ai un Kindle, ces textes doivent être libres de droit je pense (^-^) Merci loy



Loy 29/07/2012 23:33


Bonsoir.


Je suis tombé ici car je n'arrivais pas a savoir si j'ai lu cette nouvelle ou pas (quitte à acheter un bouquin, autant le découvrir :p ).


Concernant le style propre à Lovecraft, il faut s'y faire car il est assez froid. Après, pour le fait de deviner la fin... c'est malheureux, mais il n'y a que très peu de nouvelles/romans/autres
qui soient réellement déroutants (Double assassinat rue morgue - E.A. Poe, par exemple).


 


Mais ce qui me pousse à écrire ça, c'est que dans science-fiction il y a le mot "science" et le mot "fiction". En gros, ça situe le fait d'imaginer quelque chose de relativement futuriste (en
général). J'ai lu pas mal de nouvelles de Lovecraft, et je ne vois absolument pas où est-ce que les critiques et autres ont vu de la SF dans les mythes des Grands Anciens, dans une créature se
nourrissant de la couleur ou autre. C'est du fantastique : un monde "normal" où un événement viens le rendre "anormal" et imagé. 


 


Voilà, la confusion est très courante, et comme seul argument je dirais de comparer cela à star wars, et de là me dire quels sont les points en commun (perso, je vois pas).


 


Désolé pour le commentaire inutile et agressif, mais si tout le monde se passe le mot, j'aurais moins de mal à trouver des œuvres fantastiques dans les rayons prévus à cet effet :p


 


Cordialement,


Loy.

Mina 30/07/2012 08:47



Il me semble qu'il est bien question d'extra-terrestre dans ce titre et, pour moi, cela appartient à la science-fiction. Après, je n'ai pas dit que tout Lovecraft appartenait à la SF... et j'ai
classé ce titre dans 'Frisson'...


Merci, néanmoins, d'avoir pris le temps de commenter cet article Loy (^-^)



Kyra 22/11/2011 21:55


Je viens juste de lire un recueil de Lovecraft "Le monde de Ctulthu"! Jete conseille la nouvelle du même nom, et "La peur qui rôde", une nouvelle que j'ai vraiment adorée =) ! 

Mina 23/11/2011 20:21



Je compte bien découvrir bientôt l'oeuvre de Lovecraft, merci du conseil Kyra (^-^)



Annours 22/05/2010 16:22


Je ne suis pas un grand fan de Lovecraft, j'ai vraiment du mal. Cela dit, je te conseille les nouvelles suivantes que j'ai réellement adoré :

- La couleur tombée du ciel
- L'abomination de Dunwich
- Le cauchemar d'Innsmouth


Mina 22/05/2010 23:00



Merci beaucoup une nouvelle fois pour ces conseils lecture ! (^-^) ils m'orienteront un peu plus dans ma découverte de Lovecraft, mais j'ai très envie de lire "Le mythe de Cthulhu" =)



Lelf 19/05/2010 19:16


Un peu le même ressenti que toi à cette lecture. Mais le fait d'être observateur (ou même pas, juste quelqu'un qui reçoit des infos) donne quand même une légère angoisse devant l'inconnu. J'imagine
ce que ça devait donner à l'époque... le summum de l'horreur ^^
L'Affaire C.D.Ward est un des livres que j'aimerais lire aussi :)


Mina 19/05/2010 22:21



Merci pour ton commentaire Lelf ! (^-^)